animARCOD3.gif
bidc_slide.jpg
bidc_une_partner.jpg
slide1.jpg
slide_fr_01.jpg
slide_fr_07.jpg
BOUTONS.jpg
BOUTONS.jpg
BOUTONS.jpg
BOUTONS.jpg
BOUTONS.jpg
BOUTONS.jpg
BOUTONS.jpg
BOUTONS.jpg
BOUTONS.jpg
BIENVENUE SUR LE SITE
D’ARCODE-EUROPE
ARCODE-EUROPE Ltd, est une compagnie financière privée intervenant dans le financement de projets d'État.

Basée à Londres, ARCODE-EUROPE Ltd accompagne les pays en voie de développement et les pays émergents dans le financement de grands chantiers, structurant dans des domaines très variés.

Notre mission première est d’aider les pays en voie de développement par des outils financiers innovants (MFI) pouvant servir de levier sur l’économie.

Les mécanismes de financement innovants sont devenus, au cours de la dernière décennie, un enjeu important dans les négociations internationales sur l’environnement et le développement. Ces mécanismes sont le plus souvent destinés à lever des financements publics ou privés complémentaires à l’aide publique, au développement, tout en contribuant à corriger les défaillances du marché.

ARCODE-EUROPE Ltd entend financer et contrôler les projets dont le financement est mis en place par un système de suivi jusqu’à l’exécution finale et la réception de chantier ou de services.

Les mécanismes financiers, à effet de levier sur l’investissement privé et sur l’investissement public dans les pays en développement, sont des dispositifs innovants qui permettent de démultiplier l’investissement et de préaffecter des financements.

Certains de ces mécanismes ont eu des résultats probants. Certains fonds verticaux ont permis de concentrer l’attention et les efforts sur des thématiques prioritaires, notamment dans le domaine de la santé.

Certains instruments financiers (par exemple des mécanismes assuranciels, fonds fiduciaires…) sont considérés comme des innovations tout à fait intéressantes.

Toutefois, beaucoup de fonds de préfinancement sont des fonds "verticaux" ou thématiques, qui créent de nouvelles institutions et conduisent à multiplier les structures opérationnelles, ce qui peut limiter l’efficience de l’aide.

De plus, leurs objectifs ne sont pas nécessairement alignés avec les priorités nationales des pays bénéficiaires et ne contribuent pas forcément à renforcer les compétences locales, ce qui pose question pour la pérennisation des avancées.

La méthode de financement proposée par ARCODE-EUROPE Ltd n’entraîne, en aucun cas, une augmentation de la dette du pays concerné. De plus, ces financements innovants n’ont pas pour objet de complêter les ressources financières publiques attribuées au projet, mais, bien au contraire, de les financer entièrement.

Si nous voulions établir une comparaison, nous avons tous en mémoire le fonctionnement du "plan Marshall", une création monétaire qui s’éteindra par la réalisation de projets réels, nous pourrions dire la macroéconomie au service de la microéconomie.

Force est de constater que la finance nous permet de contribuer au développement des pays concernés et ce sans aucune contrainte, si ce n’est celle de la réalisation certaine des projets proposés, sans aucun enrichissement personnel.

Il appartiendra au pays concerné de mettre en place un Accord de Siège et de faciliter, pour la Société ARCODE-EUROPE Ltd, la mise en place d’une structure financière dédiée pour la réception des fonds dans le pays afin de lui permettre d’assurer le suivi des projets jusqu’à leur réalisation. C’est la raison pour laquelle la Société ARCODE-EUROPE Ltd engage son entière responsabilité dans le bon déroulement et le suivi de ces différentes opérations.
copie ecran video ARCOD€UROPE.tif

ARCODE-EUROPE Ltd.
Société au capital de 10.000.000 £
Certificat d’inscription n° 5877506  
91-93 Buckingham Palace Road
London SWIW ORP UNITED KINGDOM
Phone: +33 603 999 897
E-mail: arcode@arcode-europe.com
web: www.arcodeurope.com
pmeyer.jpg
La question inévitable est : "Comment est-il possible de générer des revenus avec du papier de banque ?".

Un programme de placement privé est créé en utilisant la garantie souveraine comme fondement de cette opération. Le montant sera choisi en fonction de la banque émettrice et du pays.

Cette ligne financière sera utilisée comme un tremplin pour la Plateforme et son équipe de traders.

La garantie souveraine ne sera jamais vendue ni transférée, mais seulement utilisée comme une garantie pour démarrer ce programme.
Patrick MEYER œuvre dans la finance depuis 30 ans. Grâce aux contacts qu’il a pu établir, notamment avec des plateformes financières, celles-ci lui ont permis de proposer des ressources financières aux pays en capacité de pouvoir émettre des garanties souveraines.

La question fondamentale revient toujours :  Comment avec du papier "fabriquer” de l’argent?

Beaucoup de pays possèdent des sous-sols riches quel qu’en soit leur stade de développement, et c’est bien à partir de ses "assets", que la Banque centrale indépendant peut émettre sa garantie souveraine soutenue par les "assets" de l’Etat.

La garantie doit être libre et sans liens ni encombrance. Nous pouvons dire qu’elle doit demeurer appelable, mais jamais appelée. Et, afin de lever toute crainte, ARCODE-EUROPE Ltd s’engage, par contrat, à ne jamais appeler la Garantie souveraine ni la vendre.

C’est à partir de cette garantie souveraine qui reste conservée dans la Banque Centrale que la plateforme financière alloue une ligne de crédit dont le pourcentage varie en fonction de la qualité de la banque et du pays.

Cette ligne de crédit va servir de point de départ pour le travail de la plateforme financière et son équipe de traders...

Les profits sont engrangés, puis placés sur un compte dédié à leur utilisation dans le cadre des projets menés avec les pays signataires des Accords de Siège et de la garantie souveraine.
Beaucoup de pays possèdent des ressources naturelles riches et une économie qui peut s’appuyer sur ces acquis donnés par la nature, pour montrer sa solvabilité et ce quel qu’en soit son stade de développement ou d’endettement.

Les garanties traditionnelles sont en train de s’essoufler, alors que les besoins de financement augmentent de plus en plus pour satisfaire les besoins essentiels des populations.

Longtemps basées sur les réserves d’or, afin de sécuriser les transactions, ces réserves des banques centrales dans le monde  sont estimées à environ 20% du stock d’or total de la planère. Elles ne constituent donc que la partie visible de l’iceberg des ressources d’un pays.

C’est la raison pour laquelle ARCODE-EUROPE Ltd a mis au point un système de financement des projets de recherches scientifiques, et/ou à caractère économique et social, avec un volet à connotation humanitaire s’appuyant sur un "Plan de développement" basé sur l’émission d’une garantie souveraine dont l’original est conservé à la Banque centrale du pays concerné.

Ce financement, mis en place par ARCODE-EUROPE Ltd, est destiné uniquement à servir l’économie du pays émetteur de la garantie souveraine. L’enrichissement personnel est interdit.

Ces fonds ainsi obtenus ne peuvent en aucun servir à financer  le budget de fonctionnement d’un Etat, ils ne doivent pas non plus servir à recapitaliser des sociétés en difficultés ou en voie de redressement.

Ces profits financent uniquement des créations réelles pour lesquelles ARCODE-EUROPE Ltd assure également leur suivi.

Ce montage est réalisé en collaboration avec les Sièges de grandes banques européennes, telles que : HSBC, Barclays, Deutsche Bank, etc.

Ces fonds s’avèrent ainsi “clear, clean, no drug, no criminal and anti laundery money”, prêts pour leur utilisation dans le circuit économique et ce dans le cadre de  la garantie souveraine.

Cette "création monétaire", destinée à des financements de projets économiques et sociaux, garantie souveraine, est du ressort exclusif de la Plateforme financière.

ARCODE-EUROPE Ltd est lié avec sa plateforme financière par un engagement de confidentialité, dénommé “clause de non-circonvention et de non-divulgation”.

A ce titre, il ne nous appartient pas de dévoiler la méthodologie employée pour la mise en oeuvre de ces financements et leur redéploiement à des fins économiques et sociales dans les pays concernés et pour lesquels des accords de Siège seront nécessairement conclus, afin de préserver les investissements.